ALERTE ESCROQUERIE

Sécurité incendie en entrepôt : contrainte ou obligation ?

Actualités

Sécurité incendie en entrepôt : contrainte ou obligation ?

Logistique

12/12/2023

Avec des racks mesurant plus de 12 mètres de hauteur et servant au stockage de matières premières, produits semi-finis ou finis, les entrepôts industriels et logistiques renferment une valeur financière considérable, pouvant atteindre plusieurs centaines de milliers d’euros. Ce stock, ainsi que les marchandises peuvent également servir de combustible (tels que les cartons, les emballages, le bois, les palettes, les plastiques, etc.). Par conséquent, il est impératif de prendre des mesures de précaution en cas d’incendie, car ce dernier aurait un impact majeur sur l’ensemble du réseau de fabrication industriel ou de distribution.

1.Règlementations et prévention incendie

Afin de réduire les dommages potentiels, une règlementation relative à la prévention des incendies est en place, notamment l’arrêté du 5 août 2022, qui établit les principes fondateurs pour les entrepôts. Ces principes incluent le compartimentage, le désenfumage, l’extinction automatique. Cet arrêté énonce des exigences servant à la fois de lignes directrices pour les bonnes pratiques et d’ensemble d’obligations à respecter. Avant la construction ou rénovation d’un entrepôt, il est nécessaire de démontrer que les flux thermiques sont maîtrisés. Nos ingénieurs spécialisés dans l’analyse des incendies étudient la naissance et la progression d’un feu, ce qui leur permet de simuler les répercussions au sein du bâtiment. Cette simulation aide à déterminer les systèmes de détection appropriés et le type de désenfumage à utiliser. Pour cela, il est crucial de calculer les éléments structuraux propres à l’entrepôt.

Au sein des directives, l’arrêté du 5 août établit un découpage des entrepôts en cellules cloisonnées de 6 000 m² équipées de murs coupe-feu d’une durée de résistance de deux heures. En pratique, ce compartimentage revient à cloisonner les cellules de stockage à l’aide de murs s’étendant du sol jusqu’au plafond, et à aménager des passages sécurisés entre les cellules. Ces murs permettent d’isoler les locaux de la propagation des gaz chauds, des flammes et de la chaleur dans la partie basse de l’entrepôt. Cette action circonscrit l’incendie dans un périmètre défini, évitant sa propagation aux autres cellules. En ajoutant une rampe d’irrigation de type sprinkler, on obtient un rideau coupe-feu d’une résistance de deux heures réduisant le passage de la chaleur. Dans la partie haute de l’entrepôt, le compartimentage peut être renforcé par l’utilisation de dispositif de cantonnement, agissant comme des réservoirs pour la fumée les guidant ensuite vers les exutoires de toiture.

2.Sprinklers en action : La clé d’une extinction rapide et efficace

En cas de déclenchement d’un incendie, en plus de l’évacuation du personnel et de l’appel aux secours, la priorité réside dans une extinction rapide. C’est là que les systèmes d’extinction automatique se révèlent essentiels.

Dans les entrepôts logistiques et industriels, le sprinkler demeure la solution prédominante. Les statistiques indiquent qu’environ 80% des incendies sont contrôlés ou éteints avec moins de 5 sprinklers, tandis que 90% des départs de feu sont maîtrisés grâce à l’installation de ces dispositifs. Ces systèmes, généralement placés en réseau au plafond des zones à protéger réagissent automatiquement dès que la chaleur devient critique. L’activation brise une ampoule ou fait fondre un fusible, libérant ainsi la pression constante de l’eau dans la canalisation à laquelle l’extincteur est connecté. Cette eau est alors projetée sur la zone enflammée par le biais de la tête du sprinkler. L’ouverture de cette tête provoque une baisse de pression, activant un gong hydraulique qui déclenche l’alarme. Tout cela se déroule de manière automatisée !


Notre expertise en immobilier logistique